1ères femmes pilotes Colette Duval

Article du 21 Octobre 2008 Ecrit par Nadège


Colette Duval (1930- 1988) est une femme aux multiples facettes.

Mannequin vedette chez Dior et actrice de cinéma, elle est en plus Championne de France de parachutisme et Recordwoman en 1956 de saut en chute libre.

Elle est la compagne de Gil Delamare, parachutiste, acteur, cascadeur hors pair et coureur de stock-car décédé lors d'une cascade en 1966.  (Les mémoires du célèbre cascadeur, écrites à partir des enregistrements de Gil Delamare par Frank Dominique.: "Le risque est mon métier", Flammarion, Paris, 1967). Leur couple est surnommé  "Les Fiancés du Ciel".

Colette appartient au Stock-car Club des Chats Noirs et coure de 1956 à 1957.

Le 24 Mai 1956, elle se jetait dans le vide au-dessus de Copacabana à 11 147 mètres d'altitude, par un froid glacial de -30°c, après 3 minutes et 18 secondes de chute libre et à plus de 200 km/h. Elle n'a ouvert son parachute qu'à 250 mètres au-dessus de la mer.

Ci-dessous Colette Duval et Gil Delamare pliant son parachute:                          

Photos: Paris Match n°374 du Samedi 9 Juin 1956

Gil Delamare fixe le masque à oxygène sur le visage de Colette:     

 Photos: Paris Match n°374 du Samedi 9 Juin 1956

A 5000 mètres la pression lui fait éclater un tympan, à 4000 mètres elle arrache ses lunettes pleines de larmes! A 1500 mètres au bord de la syncope elle pose sa main sur la poignée du parachute, à 350 mètres elle atteint le repère qu'elle s'est fixée mais attend encore! A 250 mètres elle tire enfin sur la poignée et arrête son chronomètre.

A 10 km de la côte, Colette tombe à la mer. Elle est soutenue par sa ceinture "Mae West". Sa main engourdie ne peut dégrafer le parachute qui s'emplit d'eau!

Photos: Paris Match n°374 du Samedi 9 Juin 1956

Une flottille l'attendait. Le premier canot a mis cinq minutes à l'atteindre. Une fois à bord elle ne dira pas un mot, son premier geste fut de télégraphier à sa mère...

Epuisée, le tympan gauche éclaté, la parachutiste respire profondément avant de retrouver son sourire de mannequin...

Photos: Paris Match n°374 du Samedi 9 Juin 1956

La veille, elle avait appris la nouvelle que tout son entourage voulait lui cacher: la mort de son ami Léo Valentin, tombé du ciel...

 Gil et Colette lors du Meeting National d'aviation en 1960 où ils effectuèrent un saut couplé à 4000m d'altitude:  


Elle participe à plusieurs courses de stock-car avec son amour Gil Delamare 

En 1956, elle part en Amérique du Sud avec plusieurs pilotes comme Gil Delamare, William Camus, Eugène Féraille, Pierre Chevy, Armand Moreau, Pierre Le Gallais, Georges Cabanelle, Robert Lamy, pour y faire des courses de stock-car. 

Colette Duval- Articles de presse Stock-car en Amérique du Sud - 1956:

  Cliquez sur les images

 Elle participe à une course à Lyon Charbonnières en 1957. 

Elle était invitée au Super Stock-car du Palais Omnisport de Paris- Bercy à la fin des années 80 où elle donna le départ d'une course...


 Elle est l'auteur du livre "S'en fout la Mort" aux Editions Fanval, 1986

 

ACCUEIL

 

 PREFACE  LES FEMININES A PARTIR DE 1953    1ères FEMMES PILOTES

 

 

 

 

© 2008 - copyright Nadège Vigourt. Tous droits réservés

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (7)

1. Christian Belmonte 23/08/2011

Je suis moi même un admirateur inconditionnel de Gil Delamare et de Colette Duval. J'ai lu avec intérêt les commentaires et je peux combler certaines lacunes. En réponse à Nicolas, j'ai les deux livres de Colette Duval en double et je peux en céder gratuitement. Même commentaire pour Claudine. Pour Jean Couturier, je lui précise que le saut dont il parle s'est effectué à Blida en Algérie, de nuit, à plus de 7000 mètres d'altitude avec le capitaine Mosconi. Si vous possédez des photos de ces deux personnes, je suis prêt à vous les acheter.

2. SeattlePioneer 04/04/2011

The name of Colette Duval was referenced in Bernard Fall's book "Street Without Joy," page 137.

I Googled the name to find out more about her and came up here.

3. nicolas 12/11/2010

merci pour cette page,je connaissais pas cette dame!
c 'est bien de se souvenir!
je doute que l on puisse encore trouver son livre qq part?

4. Kaczan claudine 27/12/2009

J'avais le livre "Sainte Pétoche" dans les années 1957 je l'ai prété à une amie, qui me l'a jamais rendu. depuis je le cherche désespérément. Où puis-je le trouver. merci.

5. Jean Couturier 08/12/2009

Une grande dame à qui rien ne faisait peur. J'ai eu l'occasion de la filmer plusieurs fois avec Gil Delamarre, avec qui j'ai appris quelques règles de pilotage. Je me souviens de ce reportage où ils ont battu un record de saut en parachute à plus de 5000 m sans inhalateur et de nuit; il y avait également avec eux, un capitaine parachutiste dont j'ai oublié le nom. Des êtres formidables que je n'oublierai jamais.

6. pescher alain 05/12/2009

oui elle en parle dans son ouvrage ''s'en fout la mort '' elle a ouvert ce magasin de vêtements en 1964, et une discothéque à la fin de la même année aux Angles près de Font Romeu.

7. Françoise barthès 06/07/2009

je me souviens de l'avoir vue à Canet en Roussillon, dans les années 1960. Elle avit un magasin de vêtemens, je crois. Est-ce dans son livre?

Vous devez être connecté pour poster un commentaire